Pour le chauffage de votre habitation, vous avez craqué pour la chaudière à granulés que l’on appelle également biomasse ? Vous avez raison, car c’est un système de chauffage à la fois économique et écologique contrairement au gaz et au fioul grâce à l’utilisation du bois sous forme de granulés ou de pellets. Afin de bien choisir votre chaudière à granulés, on vous conseille.

La puissance de la chaudière à granulés

Une puissante chaudière chauffe rapidement les pièces et l’eau sanitaire à une température élevée, mais il ne faut pas qu’elle soit trop puissante ou pas assez puissante. Si elle est trop puissante, la chauffe est rapide et efficace. Cependant, ce modèle est coûteux et plus volumineux. Inversement, la chaudière qui n’est pas assez puissante est moins encombrante et moins coûteuse. Elle a des difficultés à bien chauffer les radiateurs et l’eau. C’est inconfortable, et cela aura un impact négatif sur les factures énergétiques. Mais le bon choix dépend du logement et des occupants. Plus les besoins sont importants, plus la puissance de la chaudière à granulés est grande (jusqu’à 35 kW). Si l’habitation est petite et bien isolée et qu’il n’est pas nécessaire de chauffer l’eau chaude sanitaire, la puissance est moins de 20 kW. C’est ici pour en savoir plus sur les chaudières à granulés.

L’alimentation de la chaudière à granulés

La chaudière à granulés vient avec un espace de stockage indépendant nommé silo, et il va limiter sa taille ainsi, elle n’accueille qu’une petite quantité de granulés pour le chauffage de quelques heures ou jours. Il est possible de mettre le réservoir dans la cave, dans le garage, dans le grenier… Toutefois, cela implique d’approvisionner la chaudière fréquemment (manuelle ou automatique). Pour des quotidiens plus faciles, on opte pour l’alimentation automatique utilisant un dispositif de vis sans fin. Ainsi, quand il ne reste plus de bois dans le brûleur, la chaudière aspire le combustible du réservoir et l’amène par un tuyau dédié. Tant que ce dernier est débranché, la chaudière fera tout le travail à notre place. Le choix du silo dépend de l’espace disponible que l’on a, mais l’idéal est qu’il soit assez grand.

Le rendement de la chaudière à granulés

chaudières à granulés
Crédits : Pixabay

C’est le rapport entre la chaleur générée ainsi que la quantité d’énergie consommée afin de la produire. Plus le rendement est élevé, plus les performances de la chaudière à granulés sont meilleures. Toutefois, on prend un modèle avec un label Flamme Verte garantissant un rendement de 85 % au moins pour les chaudières à chargement automatique 5 étoiles et 87 % pour les chaudières classique 6 et 7 étoiles. Donc, si le rendement est inférieur à ces pourcentages, on ne fait pas le bon choix. Et encore, il faut bien choisir le bois pour un bon rendement parce que tous les granulés ne se valent pas tous. Ils n’ont pas le même pouvoir calorifique et le même taux d’humidité. Notre conseil est d’opter pour les pellets certifiés NF Bois de Chauffage, DIN Plus ou NF Granulés biocombustibles haute performance.

En dernier et pas des moindres, l’acquisition d’une chaudière à granulés permet de bénéficier d’aides financières, car cet appareil est quand même cher à l’achat, sans compter le coût de la main-d’œuvre.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.